Les différents rapports publiés en 2021 sur le bilan de l’année précédente ont été pour le moins inquiétants. La pandémie mondiale du Covid ayant entraîné le confinement n’y est pas étrangère. Ce confinement a en effet été la cause d’une réorganisation d’urgence pour assurer la continuité que ce soit au niveau de l’enseignement ou le télétravail en général. Inutile de dire que ce manque de préparation et cette situation inédite ont été une aubaine pour les pirates informatiques qui s’en sont donnés à cœur joie. Certains chiffres font état d’une hausse de 660 % des actions malveillantes durant les 9 derniers mois de l’année 2020. Multinationales ou particuliers, personne n’a été épargné par ces cyberattaques.

Comment se protéger efficacement contre les menaces informatiques ?

Aussi vrai que l’on ne s’engage pas sur la route à bord d’un véhicule défectueux, sans phares et sans ceinture, on ne peut travailler sereinement sur des ordinateurs sans de bonnes pratiques de sécurité. Face à ces risques omniprésents de se faire pirater d’une manière toujours plus sournoise et inattendue, de nombreuses sociétés se sont développées et se sont spécialisées dans l’assistance informatique, comme c’est le cas avec Landvart, pour proposer une maintenance informatique aux entreprises qui en ont besoin. Ces sociétés proposent toute une panoplie de services permettant aux entreprises de se mettre à l’abri des hackers.

La formation des collaborateurs

L’un des volets essentiels dans un processus de sécurité préventive est la formation du personnel de l’entreprise et des collaborateurs en général. La faille humaine reste la faille la plus utilisée par les pirates informatiques. Plus un collaborateur aura bénéficié d’une formation adéquate et moins l’entreprise encourra de risques tels que le fishing ou techniques similaires assez faciles à éviter avec un peu d’expérience et de mise en garde en amont.

Renforcer ses barrières de protection

Il ne faut pas négliger l’importance des barrières de protection en matière d’informatique. Des logiciels efficaces, des mises à jour régulières sont autant d’actions simples, mais constituant l’une des bases en matière de sécurité. Si votre personnel est formé, que vos ordinateurs sont protégés par des logiciels de qualité, alors une grande partie du travail a déjà été réalisée. Bien sûr, cela ne peut suffire à 100 %, l’informatique évolue et les risques également, il faudra donc préférer une assistance de professionnels, que ce soit pour une consultation informative ou une assistance technique et matérielle.

Sauvegarder ses données

Bien évidemment, parmi les pratiques à absolument adopter par une entreprise, il y a le fait de sauvegarder précieusement ses données. Cela permettra de toujours pouvoir rebondir suite à une tentative de déstabilisation par un hacker, que ce soit par la technique du ransomware ou autre. Là encore, il est important de s’entourer d’experts dans le domaine, afin de procéder de la meilleure manière possible et ne pas sous-estimer l’inventivité et la malveillance des pirates.

L’apport d’un expert

Consulter une société spécialisée dans l’informatique permet dans un premier temps de bien assurer les bases énumérées ci-dessus, mais également de renforcer au mieux son système face aux attaques. Un expert en informatique permet à l’entreprise de sécuriser son réseau, protéger son cloud, renforcer la sécurité au niveau des accès. Son expertise permet également à l’entreprise cliente d’assurer la gestion et la continuité de ses opérations ainsi que de protéger les appareils et les objets connectés.

Les services qu’une société peut proposer en matière de sécurité informatique sont multiples et tâchent de toujours être en phase avec l’évolution des menaces. Il s’agira dont de la détection des virus et tentatives d’intrusions, le contrôle des applications, la détection des appareils infectés, des antivirus et antispam, ou encore la sécurité mobile. Tous ces services, et bien d’autres encore (filtre web et DNS, système de contrôle industriel…) qui ne sont pas à la portée de tout un chacun et qui s’avèrent pourtant si importants avec la hausse des menaces que l’on observe.

Quelles sont les différentes menaces informatiques ?

La motivation première des cyberattaques est d’ordre pécuniaire, il s’agit pour le pirate de trouver un moyen de subtiliser de l’argent à sa victime en exploitant une faille dans son système de sécurité. La faille la plus exploitée est bien entendu la faille humaine : la naïveté, le manque d’informations sur les risques, le manque de vigilance lorsque l’on ouvre un mail, etc.

Le phishing

Ce sont sur ces failles que comptent les pirates informatiques lorsqu’ils utilisent la technique dite du phishing. Cette attaque est considérée par Google comme la plus rentable, avec un taux de « réussite » allant jusqu’à 25 %. Appelé également hameçonnage, le principe est d’envoyer un mail usurpant l’identité d’une entreprise ou d’une administration, avec un faux logo, dans le but de récupérer les codes de connexion de la victime ou lui faire installer un logiciel malveillant à travers l’acceptation d’une pièce jointe ou un clic redirigeant vers un faux lien. D’où l’importance de ne pas se précipiter en lisant un mail qui demande d’effectuer une quelconque action (cliquer, télécharger etc.)

Le ransomware

Le ransomware est actuellement la menace informatique la plus répandue. Selon l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes de l’Information, dans son rapport de mars 2021, ce type d’attaque a connu une augmentation de 255 % en un an. Le concept est sournois : il s’agit d’immobiliser une entreprise en lui bloquant ses données et de demander une rançon afin de les débloquer. Le virus permettant de bloquer les données est très rapide et puissant, il peut mettre à genou une grosse entreprise ou une administration en quelques minutes.

Le montant des rançons en 2019 s’élevait à une dizaine de milliers d’euros ; en 2020, il a fait un bond spectaculaire puisque les pirates n’hésitent pas à exiger jusqu’à 130 000 euros aux victimes en échange de la restitution de leur système informatique.

virus informatique

Le DDoS

Les entreprises dont l’activité principale repose sur le web sont également très menacées par le risque d’une attaque DDoS. Cette pratique consiste à surcharger le système informatique de la victime avec l’envoi de données via un réseau de milliers d’ordinateurs simultanément. Ne pouvant gérer le trop grand nombre de connexions arrivant d’un seul coup, le site ne peut plus fonctionner et devient inaccessible pour les utilisateurs. Les pirates en profitent alors pour exiger une rançon et « libérer » le site de cette saturation de données, ou passer la barrière de protection devenue inopérante par la même occasion.

Ces quelques exemples figurent parmi les menaces les plus récurrentes et les plus prolifiques pour les hackers, cependant, il en existe de nombreuses autres, les pirates savent se montrer innovants dans leur malveillance et s’adaptent mieux que personne aux avancées technologiques : le cloud et les drones par exemple constituent de nouveaux terrains fertiles pour leurs crimes et délits.

Ce qu’il faut retenir de la sécurité informatique en 2021

La crise du Covid, le confinement et le télétravail massif ont agi comme un accélérateur de la propagation de virus informatiques et de cyberattaques en tous genres. En 2021, les attaques se sont multipliées, les pirates ne cessent de se réinventer et les entreprises ont plus que jamais besoin de se protéger de ces menaces constantes.

Il est primordial de conserver de bonnes pratiques en matière de sécurité informatique, de se former, se tenir au courant et rester vigilant. Il est également important de consulter et de s’entourer de professionnels et d’experts qui pourront orienter, assister et intervenir en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *