Pour une reconversion professionnelle plus simplifiée, il est important de commencer par faire un bilan de compétence. Vous avez décidé de changer de secteur d’activité pour intégrer un autre domaine de compétence que vous jugez mieux pour vous. Un bilan de compétence s’impose donc à vous. Si vous avez besoin de quelques orientations, voici comment procéder.

Se rapprocher d’un coach professionnel

La première étape pour relever le défi de votre reconversion professionnelle est bien évidemment le bilan de compétence que vous devez effectuer. Pour y arriver, il est important que vous soyez rigoureux. Pour cela, il faudra d’abord vous faire accompagner par un expert mieux averti que vous. Il saura vous donner quelques conseils qui vous seront bien utiles. Vous pouvez vous renseigner sur le site de Garance & moi afin d’être conseillé par un professionnel spécialisé dans le coaching pour les reconversions professionnelles. Vous pouvez également recourir à un organisme de formation agréé.

Lorsque vous recevez l’avis d’un expert du domaine, il est opportun que vous fassiez un bref bilan sur vos propres compétences et vos motivations personnelles, cela vous aidera à identifier si vous devez effectuer des formations. À partir de ce moment, vous devez peaufiner vos réflexions afin de mieux clarifier vos idées à propos de votre future carrière. Une fois que cette étape est bien élaborée, il faudra encore vous référer à votre conseiller pour qu’il vous décline les différentes possibilités pour faire un bilan de compétence. Bien évidemment, il vous faudra suivre quelques formations dans votre nouveau domaine pour vous ressourcer. Dans ce cas, votre coach peut vous indiquer les cours à suivre ou encore les différentes écoles dans lesquelles vous pouvez vous inscrire.

étapes à suivre pour faire un bilan de compétences

Les étapes à suivre pour faire un bilan de compétences

Trois phases s’avèrent obligatoires dans le déroulement d’un bilan de compétence. La première est la phase préliminaire. À ce niveau, vous devez confirmer votre engagement puis définir et analyser la nature de vos besoins. Ensuite, vous devez tenir votre prestataire informé des conditions du déroulement de votre bilan, de même que les méthodes et techniques que vous voulez employer.

La prochaine étape à enclencher ensuite est l’investigation. Pour cette phase, vous devez analyser vos intérêts professionnels et personnels en plus de vos motivations. Cette analyse faite, il vous revient d’identifier vos compétences et aptitudes ou évaluer vos connaissances générales. Pour l’étape finale d’investigation, il va falloir que vous déterminiez vos possibilités d’évolution professionnelle. Enfin, vient la phase de conclusion. Pour faire votre bilan de compétence, vous devez initier quelques entretiens personnalisés au bout desquels vous prendrez connaissance des résultats issus de la phase d’investigation. Cette avant-dernière étape passée, vous devez maintenant identifier les facteurs susceptibles de rendre possible la réalisation de votre projet.

Par ailleurs, avant d’entreprendre le projet de faire un bilan de compétence, assurez-vous de remplir certaines conditions nécessaires. En effet, cela sera possible si vous êtes un salarié du secteur privé et officiez sur un contrat à durée déterminée ou indéterminée. Pour un salarié du secteur public, un bilan de compétence est aussi permis. Dans l’un ou l’autre des cas, vous êtes tenu d’informer votre supérieur conformément aux règles des droits de formation. Mais si votre formation se déroule en dehors des heures de travail, vous avez le choix de l’avertir ou pas.

En définitive, pour faire un bilan de compétence, le candidat doit se laisser guider par un conseiller et suivre certaines étapes.

Vous cherchez un travail pour vous lancer dans votre nouvelle voie professionnelles ? Pour vous aider, découvrez notre article dédié à la plateforme d’offre d’emploi Indeed !

job

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.