Certaines matières sont clairement identifiées comme utiles, on en voit les objectifs et la nécessité. On sait qu’en français l’on apprend à lire, à écrire et à s’exprimer. Les mathématiques nous servent à compter, ce qui est utile dans la vie de tous les jours. Les séances de SVT nous aident à comprendre notre corps et son fonctionnement, et c’est une matière essentielle pour qui veut devenir médecin et soigner les gens. Mais la géographie : à quoi ça sert ?

La géographie, qu’est-ce que c’est ?

D’après le Larousse, la géographie est une science qui a pour objet la description et l’explication de l’aspect actuel, naturel et humain, de la surface de la Terre. Toujours d’après le même dictionnaire, c’est l’ensemble des caractères qui constituent la réalité physique ou humaine de telle ou telle région.

La définition est assez généraliste, elle octroie à la géographie une portée vraiment large et inclusive. On pourrait aisément y faire entrecroiser la sociologie, l’ethnologie ou encore l’archéologie. Le fait que ce soit une science à la croisée d’autres sciences similaires en fait déjà, pour les élèves, un sujet de débat quant à la pertinence et l’importance de celle-ci.

Bien que du point de vue purement scientifique, non de celui d’un élève de collège ou lycée, d’un avis superprof, les différences entre la géographie et les autres sciences sont définies, de même que leurs points communs.

A quoi sert la géographie ?

L’objectif de la géographie est de donner une explication pour les divers systèmes géographiques et comprendre le lien entre eux : que ce soit les reliefs, les climats, les populations, les disparités au niveau de la répartition sur Terre etc. Cela peut sembler peu intéressant pour un élève mais ce n’est pas le seul volet de la géographie. La géo c’est aussi la matière qui s’occupe de marquer des frontières et délimiter des territoires. Elle dessine les cartes ( et par extension les plans sans lesquels les GPS ne pourraient exister aujourd’hui) essentiels pour voyager ou pour des intérêts géostratégiques. Etudier l’histoire d’un pays ne peut se faire de manière complète sans avoir recours à la géographie.

Ce n’est pas tout, la géo est par ailleurs un outil utilisé pour comprendre les phénomènes naturels, et par la même occasion, se préparer aux catastrophes naturelles qui pourraient survenir. En pleine actualité de COP26, l’on pourrait aussi insister sur le fait que la géographie intègre l’étude de l’environnement (les écosystèmes et la biodiversité) et a donc sa place lorsqu’il s’agit de discuter de l’état de la planète, de la préservation de la nature et de la sauvegarde de certains espaces naturels.

En conclusion

La géographie apparaît comme une science du développement du durable, une science de l’environnement, un sujet plus que jamais d’actualité. C’est une science qui cherche à comprendre les relations qu’entretient l’homme avec sa planète, comment il l’aménage, comment il en délimite des espaces et y érige des frontières, tout en observant les volcans et les phénomènes climatiques.

Une science au coeur de l’actu en ces temps où il est courant de parler d’environnement et de climat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *