Travailler en crèche offre de nombreuses possibilités : éducateur de jeunes enfants, assistante maternelle, auxiliaire de puériculture ou même infirmière sont autant de métiers qui peuvent être exercés dans cet établissement.

Vous souhaitez travailler en crèche ? Si certains métiers sont accessibles sans diplôme, nous vous recommandons tout de même de vous former afin de pouvoir exercer sur le long terme. En effet, bien que l’expérience soit primordiale, avec une formation vous aurez non seulement le diplôme prouvant que vous êtes compétent et apprendrez les bases fondamentales dans les branches dans lesquelles vous souhaitez exercer. Découvrez toutes les formations qui s’offrent à vous en fonction du métier qui vous intéresse, du niveau CAP au Bac +4.

Le CAP AEPE (Accompagnant Educatif Petite Enfance)



Le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance remplace depuis 2017 le CAP Petite Enfance. Cette formation est axée sur le développement et l’éveil des enfants de moins de 6 ans en crèche privée ou publique et vous permettra d’accéder à des métiers tels qu’aide auxiliaire de puériculture, assistant d’accueil petite enfance ou encore d’auxiliaire de crèche.

Il vous sera également possible d’accéder au métier d’ATSEM (Agent Territorial Spécialisé dans les Ecoles Maternelles) après un concours, puisque le CAP APE vous dispense de la formation nécessaire pour obtenir l’agrément.

Pour suivre un CAP APE, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

• Formation initiale de 2 ans dans un lycée professionnel (ou de 1 an après un BEP, un Bac ou un autre CAP)
• Formation professionnelle continue en 1 an
• Alternance
• VAE pour les professionnels qui travaillent déjà dans la petite enfance

À noter que le CAP AEPE peut également être préparé à distance.

Le DEAP (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture)



Le DEAP est axé sur la pratique d’activités permettant de favoriser le développement et le bien-être des enfants en bas âge ou des nouveau-nés. Avec ce diplôme, il vous sera possible d’exercer en creche privée et publique, mais également en environnement hospitalier. Concernant les débouchés, ils ne se limitent pas à des postes d’auxiliaire de puériculture : vous pourrez également évoluer comme assistante maternelle ou comme auxiliaire de crèche.

La formation est accessible sans condition de diplôme : il vous suffit d’être âgé d’au moins 17 ans à la date de votre entrée en formation. Elle dure 10 mois, se compose de 8 modules d’enseignements et comprend 6 stages.

Pour y accéder, il vous faudra passer un concours, qui comprend une épreuve écrite et une épreuve orale.

Après 3 ans d’expérience, il est possible d’évoluer vers le poste d’infirmier ou de DEEJE, après avoir passé les examens nécessaires.

Le concours ATSEM (Agent Territorial Spécialisé dans les Ecoles Maternelles)



L’ATSEM épaule quotidiennement les professeurs des écoles en maternelle, au point que les enfants la considèrent souvent comme une « seconde maîtresse ». Elle veille à la bonne organisation de la classe, à la sécurité des enfants et les accompagne dans leurs activités.

Pour accéder au concours externe d’ATSEM, qui est un concours de la fonction publique, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions :

• Être titulaire d’un CAP AEPE (Accompagnant Educatif Petite Enfance)
• OU avoir au moins 3 enfants

Les fonctionnaires et agents des collectivités territoriales des établissements publiques qui justifient qu’une expérience de 2 ans auprès de jeunes enfants peuvent quant à eux se présenter au concours interne.

Enfin, il existe un concours qui s’adresse aux assistantes maternelles qui n’ont pas de CAP AEPE mais qui justifient de 4 ans d’expérience.

De nombreux organismes proposent des préparations au concours d’ATSEM. Ces dernières peuvent se dérouler à distance ou dans un centre de formation, en fonction de vos disponibilités.

Le DEEJE (Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants)



L’éducateur de jeunes enfants est un travailleur social, qui a pour mission de participer au développement des enfants de moins de 7 ans, en les stimulant grâce à des activités ludiques. Il peut exercer en crèche privée ou publique, ainsi que dans d’autres types d’établissements.

Pour se présenter au concours d’entrée en école d’éducateur de jeunes enfants, il faut être titulaire du baccalauréat (ou équivalent). Les candidats sont alors sélectionnés sur dossier puis sur entretien.

Le concours est également ouvert aux auxiliaires de puériculture qui justifient de 3 ans d’expérience.

Une fois le concours en poche, la formation dure 3 ans, dont une partie en stage ou en alternance, et délivre le grade de licence.

Comme pour le concours d’ATSEM, il existe de nombreuses formations qui proposent une préparation au concours d’entrée en école d’éducateur de jeunes enfants. Certaines d’entre elles peuvent être suivies à distance.

Le DEP (Diplôme d’Etat de Puériculture)

La puéricultrice est une infirmière qui dispose d’une spécialisation dans la petite enfance. Son rôle est de répondre aux besoins des enfants, qu’il s’agisse de besoins de santé ou d’éducation.
Pour obtenir le Diplôme d’Etat de Puériculture, il est donc nécessaire d’être en possession du Diplôme d’Etat d’Infirmier.

La formation dure 1 an et se déroule dans une école agréée, accessible sur concours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *