Protéger ses actifs critiques dans le paysage commercial moderne avec le ZTNA

Protéger ses actifs critiques dans le paysage commercial moderne avec le ZTNA

Depuis l’avènement de la pandémie de COVID-19, les entreprises ont dû revoir leurs modes de communication, de transaction commerciale et de travail, rendant impératif l’usage d’outils de sécurité adaptés pour la protection de leurs actifs critiques.

Dans ce contexte marqué par une augmentation tant quantitative que qualitative des menaces de cybersécurité, les entreprises qui ont adopté le cloud et mis en place le travail à distance se tournent de plus en plus vers le Zero Trust Network Access (ZTNA) en tant que solution de sécurité privilégiée.

En rompant avec les approches traditionnelles, le ZTNA se positionne comme une réponse plus pertinente et plus efficace face à la diversité et à la complexité des menaces, qu’elles émanent de l’extérieur ou de l’intérieur de l’entreprise.

Dans cet article, nous explorerons les risques qui pèsent sur le paysage commercial d’aujourd’hui, nous expliquerons ce qu’est le ZTNA et nous examinerons les technologies mises en œuvre par cette solution pour renforcer la sécurité des actifs critiques des entreprises.

Quels sont les risques et les menaces pesant sur le paysage commercial moderne ?

Avec l’utilisation croissante du cloud et la généralisation du télétravail et du travail à distance, les entreprises sont confrontées à un large éventail de menaces potentielles susceptibles de compromettre la sécurité de leurs actifs. Cependant, ce n’est pas simplement la diversité des menaces qui pose problème, mais également leur sophistication croissante.

Les cybercriminels ont en effet évolué au fil du temps, adoptant des tactiques de plus en plus complexes pour contourner les défenses de sécurité traditionnelles. Les attaques sophistiquées, telles que les attaques par ransomware, les attaques de phishing ciblées, les logiciels malveillants avancés ou encore des menaces de type Advanced Persistent Threat (APT), représentent des défis majeurs pour la sécurité de toute entreprise.

Ces menaces sont souvent conçues pour contourner les systèmes de défense classiques, exploitant des vulnérabilités subtiles et utilisant des méthodes d’ingénierie sociale avancées pour tromper les utilisateurs.

Au-delà des menaces externes, il ne faut pas non plus ignorer les menaces internes, qu’elles soient le résultat de comportements malveillants ou de négligence, qui peuvent entraîner un accès non autorisé aux systèmes et aux informations des entreprises.

Sans oublier la perte et le vol d’appareils (ordinateurs portables, smartphones, tablettes…) qui peuvent aussi compromettre la sécurité des données stockées sur ces appareils et donc les informations des entreprises.

L’adoption rapide de nouvelles technologies par les employés, tant dans le cadre professionnel que personnel, telles que l’Internet des objets (IoT) et l’intelligence artificielle (IA), introduit aussi de nouveaux vecteurs d’attaque et de nouvelles vulnérabilités qui peuvent être exploitées par les cyber-attaquants.

Enfin, il y a aussi les menaces réglementaires et de conformité, qui, en cas de non-respect, peuvent entraîner des conséquences graves et poser des défis de sécurité. On pensera par exemple aux réglementations sur le stockage et la protection des données et des informations personnelles des utilisateurs.

Protéger ses actifs critiques

Qu’est-ce que le ZTNA ?

Le ZTNA, acronyme de Zero Trust Network Access, constitue une solution de sécurité reposant sur la vérification automatisée des demandes d’accès aux réseaux ou aux actifs d’une entreprise. Cette approche s’applique indépendamment de l’identité de l’utilisateur, de sa localisation ou du type d’appareil utilisé, instaurant ainsi un environnement de confiance zéro.

Quelles sont les technologies mises en œuvre par le ZTNA permettant une meilleure sécurité des actifs critiques d’une entreprise ?

Pour renforcer la sécurité des réseaux et des actifs critiques des entreprises, le ZTNA dispose de plusieurs outils et technologies. Concentrons-nous ici sur trois de ces technologies.

Micro-segmentation

La micro-segmentation, intégrée dans le cadre du ZTNA, constitue une stratégie proactive visant à renforcer la sécurité du réseau en le fractionnant en segments plus petits et isolés.

Contrairement à une approche où l’ensemble du réseau est considéré comme une entité unique, la micro-segmentation crée des zones distinctes en fonction de critères spécifiques tels que les types d’utilisateurs, les applications ou les données.

Cette approche a pour objectif de réduire la surface d’attaque potentielle en limitant la communication entre les segments du réseau en érigeant des barrières virtuelles, fournissant une défense proactive contre les cyberattaques et minimisant l’impact potentiel des incidents de sécurité.

Authentification multifacteur

L’authentification multifacteur (MFA) renforce la vérification de l’identité de l’utilisateur au-delà des simples mots de passe en adoptant plusieurs couches de protection (comme une empreinte digitale en plus d’un mot de passe par exemple).

Même si un attaquant parvient à compromettre un élément d’identification, il lui sera difficile de passer toutes les couches de vérification nécessaires pour accéder aux actifs critiques d’une entreprise par exemple.

Analyse comportementale

L’analyse comportementale repose sur des outils avancés visant à détecter les anomalies dans le comportement des utilisateurs.

Cette approche s’appuie sur la surveillance continue des actions entreprises par les utilisateurs autorisés pour repérer des schémas d’activité normaux afin d’identifier toute déviation significative.

En détectant les comportements atypiques ou potentiellement malveillants, l’analyse comportementale renforce la capacité du ZTNA à anticiper et à réagir face aux menaces émergentes, offrant ainsi une protection proactive contre les risques de sécurité.

ZTNA

Mot de la fin

La sophistication des cybermenaces dans le paysage commercial moderne actuel souligne la nécessité pour les entreprises de mettre en place des solutions de sécurité évoluées, telles que le Zero Trust Network Access (ZTNA).

Cette dernière adopte en effet une approche proactive envers la sécurité, en ne faisant jamais confiance par défaut et en vérifiant continuellement l’identité et la sécurité de chaque utilisateur et appareil souhaitant accéder aux ressources de l’entreprise.

Ainsi, en comprenant la nature évolutive de ces menaces sophistiquées et en mettant en place des stratégies modernes de sécurisation d’accès, les entreprises peuvent mieux se préparer à les contrer et à protéger leurs actifs critiques.

Donnez une note à cet article !