Découvrez le métier de plaquiste-plâtrier

Découvrez le métier de plaquiste-plâtrier

Le plaquiste-plâtrier pose des faux plafonds et isole les murs intérieurs des bâtiments. Il s’agit d’un métier lié à la construction/rénovation. Plaquiste-plâtrier est une profession faisant partie du domaine du second-œuvre. C’est un professionnel du bâtiment.

Pour en savoir plus sur cette profession, prenez quelques minutes pour lire l’article ci-dessous.

Description du métier de plaquiste-plâtrier

Le plaquiste-plâtrier est un expert en pose de cloisons sèches, plafonds et revêtements muraux. Son rôle est d’isoler les murs des bâtiments publics ou privés sur le plan phonique et thermique. Lors de ses travaux d’isolation, il doit prendre soin de ne pas entraver les travaux du plombier ou de l’électricien en laissant passer les gaines techniques pour les raccordements.

Le plaquiste-plâtrier intervient sur des chantiers de construction ou des chantiers de rénovation. Étant compétent en plâtrerie, c’est lui-même qui se charge des finitions d’enduits ou de joints. Si vous souhaitez procéder à l’isolation de vos murs, au niveau du froid ou du bruit, c’est lui qui intervient pour une rénovation ou travaux chez vous.

C’est un métier qui exige de travailler en étroite collaboration avec les confrères du bâtiment. Il s’appuiera par exemple sur les plans de l’architecte pour poser les cloisons de délimitation de pièces. Il devra prendre en compte l’intervention du menuisier qui effectuera des ouvertures pour les portes et fenêtres, etc.

Les compétences du plaquiste-plâtrier

Un plaquiste-plâtrier sait correctement lire et interpréter les plans et les schémas techniques. Il a suivi une formation professionnalisante pour être capable de poser des cloisons sèches, des plafonds et des revêtements muraux. Il connaît les différents types de matériaux et outils nécessaires à l’exercice de cette profession : plâtre, polystyrène, équerre, perceuse, lève-plaques, etc.

Découvrez tout le métier de plaquiste-plâtrier

Les qualités pour être plaquiste-plâtrier

C’est un métier qui exige de collaborer avec des confrères, ce qui nécessite donc une aptitude à travailler en équipe. De plus, ce métier requiert un certain souci du détail et de la finition. Un bon plaquiste-plâtrier est méticuleux. Enfin, ce travail exige parfois de porter des charges lourdes, une bonne condition physique est donc importante de même qu’un respect des normes et des consgines de sécurité.

Les études requises

Il y a plusieurs voies possibles pour devenir plaquiste professionnel. Il est possible de commencer par un CAP Métiers du plâtre et de l’isolation (MPI) et de poursuivre par un brevet professionnel (MPI) ou un bac pro aménagement et finition du bâtiment. Pour ceux qui veulent pousser leur spécialisation, ils peuvent continuer en BTS finitions aménagement des bâtiments.

Les débouchés professionnels

Le plaquiste peut exercer au sein d’une entreprise spécialisée dans le BTP second-oeuvre. Des postes sont à pourvoir en intérim en CDD ou en CDI.

Les plaquistes qui ont acquis une certaine expérience et une bonne maîtrise de leur profession peuvent se lancer dans l’entrepreneuriat en créant leur propre activité artisanale.

Les revenus

Le plaquiste qui débute dans la vie professionnelle commence par percevoir le SMIC. Après plusieurs années d’expérience, il peut prétendre à une rémunération de 2 000 euros brut ou un peu plus. En fin de carrière, en tant que plaquiste confirmé, son salaire est de l’ordre de 2 500 euros par mois.

Donnez une note à cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *