Le monde du cosmétique est plus que tout autre un domaine où l’apparence est primordiale. On ne peut proposer à la vente des produits de beauté dans des emballages inesthétiques. Il suffit d’observer les grandes marques de produits cosmétiques en tous genres, leaders du marché : voyez quelle importance extrême ils apportent à l’image de leurs articles. Chaque nouveau produit engage un budget conséquent en termes de packaging et d’étiquetage, afin de séduire la cible.

Vous l’aurez compris, nous allons au fil de cet article évoquer les emballages et les étiquettes des produits cosmétiques, en commençant tout d’abord par définir les termes importants. Nous nous intéresserons ensuite à l’importance que revêtent le packaging et l’étiquetage ainsi que la réglementation à ce sujet.

Cosmétiques : quels produits et quels packaging ?

Selon le Code de la santé publique, un produit cosmétique désigne « toute substance ou mélange destiné à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain (l’épiderme, les systèmes pileux et capillaire, les ongles, les lèvres et les organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles ».

Entrent donc dans la catégorie des produits cosmétiques :

  • les produits pour la peau telles que les crèmes solaires, les fonds de teint, les huiles pour la peau,
  • les produits d’hygiène comme les savons, les préparations pour bain de bouche, les parfums,
  • les produits capillaires tels que les shampooings, les teintures, les produits de défrisage.

En revanche, ne sont pas considérés comme des produits cosmétiques les médicaments, les produits à ingérer (même s’ils sont destinés à améliorer l’état de la peau), les solutions de lavages etc.

Le packaging est l’emballage extérieur du produit, la partie visible du conditionnement. Mais dans le domaine du marketing, sa définition est bien plus large. Ce terme désigne les efforts de conditionnement et d’emballage qui ont été mis en place afin de mettre en valeur le produit. Cette définition prend en compte la fonction de communication que revêt l’emballage d’un produit, sa force d’attraction et de persuasion. Le packaging n’a donc pas pour unique but de servir de contenant au produit, mais également de le vendre et de fidéliser le client.

Quel est le rôle de l’étiquetage dans l’emballage cosmétique ?

L’étiquetage désigne le texte écrit ou imprimé, ou une représentation graphique qui se trouve sur l’étiquette, accompagne le produit ou est placé à côté de celui-ci pour en promouvoir la vente.

Misez sur l’étiquette, un atout marketing

L’étiquette est très encadrée par la loi. On ne peut pas inscrire ce que l’on veut sur une étiquette. Mais cela ne signifie pas qu’elle n’a qu’un rôle informatif. Bien au contraire, elle est l’occasion pour l’entrepreneur de mettre en valeur son produit.

Une étiquette d’un produit cosmétique n’est pas une étiquette de médicament, ni d’un produit alimentaire. Le prospect doit le ressentir au travers du choix de celle-ci par l’entreprise. Pour cela, il existe des sociétés spécialisées dans l’impression d’étiquette autocollante qui mettront en valeur vos produits cosmétiques. Ces étiquettes adhésives sont réalisées de manière à conserver une cohérence avec le produit à promouvoir, de même qu’une certaine exigence qualitative tel que l’exige ce marché si spécifique du cosmétique.

Ainsi, il existe de nombreuses matières disponibles comme les supports transparents, synthétiques et métallisés, afin de s’adapter à chaque demande de client et lui apporter ses propres finitions.

étiquettes pour produits cosmétiques

Embellissez votre étiquette pour sublimer votre produit

En tant qu’atout marketing, l’étiquette a un rôle important à jouer dans la fidélisation du client. Son rôle ne s’arrête pas au moment de l’achat, il continue encore jusqu’à l’utilisation du produit et sa conservation par le client. Plus l’étiquette est belle, qu’elle se distingue au milieu des autres produits que possède le client chez lui, plus vous augmentez vos chances d’en faire un client satisfait et fidélisé.

En ce qui concerne l’embellissement de l’étiquette, il existe plusieurs manières de l’effectuer. Le gaufrage, par exemple, permet de donner du relief à l’étiquette adhésive. La dorure à chaud incorpore un film d’or ou d’argent décoratif. On trouve encore le vernis braille, le vernis sélectif 3D, le pelliculage etc.

De nombreuses techniques d’impression sont disponibles également (offset, typo, flexo, sérigraphie …) afin que le client puisse y trouver ce qu’il cherche et offrir à son produit la plus élégante des étiquettes.

emballages cosmétiques, packaging

Quelle est la réglementation concernant l’étiquetage de cosmétiques ?

La réglementation en vigueur concernant l’étiquetage des produits a pour but de protéger le consommateur et de l’informer de manière loyale et transparente. Il incombe donc à l’entreprise qui souhaite étiqueter ses produits cosmétiques de veiller à se renseigner suffisamment sur la teneur de cette réglementation.

En voici les principaux points. L’étiquetage du produit doit comporter :

  • le nom (ou la raison sociale) et l’adresse de la personne responsable,
  • le pays d’origine du produit cosmétique lorsqu’il provient d’un pays en dehors de l’Union Européenne, avec la mention « made in + nom du pays »,
  • le contenu nominal du produit, indiqué en gr (grammes) ou en ml (millilitres),
  • la DDM : date de durabilité minimale, c’est-à-dire la date jusqu’à laquelle le produit continue d’assurer sa fonction et de manière sûre, tant qu’il est conservé dans les bonnes conditions. Cela est généralement indiqué par les termes « à utiliser avant le + date »,
  • la PAO : période après ouverture. C’est la durée pendant laquelle le produit peut être utilisé à compter du jour de son ouverture. L’indication de la PAO est obligatoire pour les produits ayant une DDM supérieure à 30 mois,
  • les précautions particulières d’emploi et les avertissements,
  • le numéro de lot ou la référence du produit,
  • la fonction du produit (sauf si celle-ci est clairement identifiable grâce au nom),
  • la liste des ingrédients, dans l’ordre décroissant de leur quantité.

Lorsque l’espace n’est pas suffisant sur l’étiquette pour tout indiquer, certaines mentions peuvent être inscrites ailleurs, sur une carte ou une notice par exemple, rattachée à l’emballage. Le consommateur en sera avisé par un symbole « livre en main » afin de le renvoyer vers ces informations supplémentaires.

Pour connaître plus en détails les règles concernant l’étiquetage, vous pouvez vous rendre sur ce lien : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/letiquetage-de-vos-produits-cosmetiques

règles d'étiquetage de produits cosmétiques, emballages

Pourquoi le packaging des cosmétiques est-il si important ?

Le packaging joue un rôle primordial dans la commercialisation d’un produit. Il est le premier levier de communication, le premier contact avec le prospect. Il doit se démarquer de la concurrence, attirer l’œil, faire de votre produit un produit reconnaissable parmi tous les autres. Il doit non seulement faciliter l’usage du produit, mais il doit également véhiculer le message publicitaire. Il est l’interface entre l’entreprise et le prospect, c’est en quelque sorte l’ambassadeur de la marque.

Ce n’est pas anodin de voir les plus grands noms du domaine du cosmétique investir autant dans les emballages de leurs produits, dans des études marketing afin de les optimiser. C’est un enjeu réel pour qui veut se positionner de manière compétitive sur le marché. Un bon packaging requiert un travail créatif et un travail technique afin de mettre au point un emballage qui soit esthétique, original et cohérent avec le produit qu’il contient.

Ce qu’il faut retenir sur l’emballage des cosmétiques

Aussi vrai que le packaging ne sert pas uniquement à contenir le produit, l’étiquette n’a pas pour unique but d’informer le consommateur. Dans une bonne stratégie marketing, ces deux éléments doivent être optimisés afin de mettre en avant le produit et le promouvoir auprès du public cible.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.