Comment créer une agence d’intérim ?

Comment créer une agence d’intérim ?

La création d’une agence intérim est une procédure réglementée. Elle exige de respecter un certain nombre de formalités et une préparation suffisante en amont. C’est également une entreprise qui nécessite un certain capital en termes de garanties financières : l’intérim n’est pas un projet à la portée de tous. Si vous souhaitez vous lancer dans la création d’une agence d’intérim, cet article pourra vous être utile. On y abordera notamment les paramètres juridiques à respecter lors de la procédure ainsi que les prérequis pour pouvoir ouvrir une entreprise de travail temporaire.

Le fonctionnement d’une agence d’intérim

L’existence des agences d’intérim répond à la demande spontanée de main d’œuvre provenant des employeurs. Lorsqu’une entreprise se retrouve confrontée à un besoin urgent (et/ou temporaire) d’employés (salarié en arrêt maladie, hausse soudaine de la demande, etc.), elle peut se tourner vers une agence d’intérim. Cette dernière, disposant d’un annuaire de chercheurs d’emploi (intérimaires) prêts à accomplir des missions de courte durée, peut proposer des profils à l’entreprise demandeuse.

L’intérêt pour l’entreprise est double : elle peut trouver rapidement de la main d’œuvre disponible pour une durée définie et cela sans se charger du côté administratif relatif à l’employé (recrutement, contrat, sécurité au travail…). L’intérimaire signe en effet un contrat avec l’agence d’intérim et non l’entreprise cliente.

L’agence d’intérim se rémunère donc en facturant le service fourni à l’entreprise cliente.

Diplômes et démarches pour ouvrir une agence d’intérim

Il n’y a pas besoin de diplôme pour ouvrir une agence d’intérim. Ce qu’il faut, c’est avoir des compétences de gestionnaire pour mener à bien son activité.

Les démarches à accomplir en amont consistent à bien se préparer avant de se lancer dans le domaine. Il faut notamment penser à :

  • effectuer une étude de marché,
  • affiner son projet,
  • choisir un secteur de spécialisation pour se démarquer de la concurrence,
  • choisir une stratégie marketing adaptée,
  • et rechercher les financements nécessaires.

La création d’une agence d’intérim

Nous arrivons maintenant au point névralgique de notre article : Comment créer une agence d’interim ?

C’est une procédure assez complexe, que nous allons résumer ici en cinq étapes principales.

Réaliser un business plan

La réalisation d’un business plan est très importante au vu des risques auxquels un entrepreneur s’expose en se lançant dans la création d’un projet qui engendre beaucoup de frais. L’entrepreneur doit consciencieusement évaluer le budget nécessaire et établir une stratégie cohérente.

Un business plan comporte en général les atouts et les risques du projet d’une part, et d’autre part, un prévisionnel financier concernant le plan de financement et la rentabilité espérée.

La réalisation d’un business plan implique l’étude de la concurrence, l’identification de la clientèle cible, l’élaboration d’un bilan prévisionnel, l’estimation des charges, l’estimation du chiffre d’affaires, etc.

Choisir le statut juridique de l’entreprise

Une agence d’intérim est avant tout une entreprise. Il tient donc à l’entrepreneur de choisir la forme juridique la plus adaptée à son activité. C’est un choix crucial qui impacte le statut social du dirigeant, la fiscalité des bénéfices, la responsabilité des associés, etc.

L’entrepreneur se basera principalement sur la taille de la société et le nombre d’actionnaires afin de déterminer le statut juridique le plus adapté pour son entreprise d’intérim.

Effectuer la déclaration préalable (formulaire cerfa n°61-2183)

Le formulaire CERFA n°61-2183 se trouve sur le site du service public. C’est un document à remplir obligatoirement avant le début de l’activité et à envoyer à l’inspecteur du travail en trois exemplaires.

Il doit notamment y figurer :

  • le type d’opération envisagée : reprise ou création d’entreprise, agence indépendante, annexe ou succursale, etc.
  • les informations sur la société créée : raison sociale, forme juridique, siège social, etc.
  • la date du début souhaitée de l’activité
  • le secteur d’activité
  • etc.

Souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle

Les agences d’intérim doivent contracter une assurance responsabilité civile professionnelle afin de couvrir différents risques liés à leur activité : accidents du travail, faute inexcusable de l’employeur, etc.

Informer les différents organismes concernés

Une fois la société d’intérim créée en bonne et due forme, il reste une dernière étape qui consiste à déclarer l’existence de l’agence auprès de divers organismes tels que l’URSSAF, Pôle Emploi, caisse de retraite, centre des impôts mais également l’AG2R Réunica Prévoyance, la CPPN-TT, le Fonds d’action sociale du travail temporaire, le Fonds d’assurance formation du travail temporaire, etc.

Donnez une note à cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *