Quels avantages à opter pour une SARL? 

Quels avantages à opter pour une SARL? 

Une SARL est une forme juridique pour laquelle peut opter un entrepreneur qui désire créer une société. La Société A Responsabilité Limitée n’est toutefois pas ouverte à toutes les activités : en sont notamment exclus les professions juridiques, judiciaires ou de santé (exceptés les pharmaciens). 

Si vous avez un projet d’entreprise et que vous souhaitez en savoir plus sur cette forme juridique, continuez la lecture de cet article afin de découvrir les avantages de la SARL. 

La responsabilitée limitée aux apports 

De même que la SA ou la SAS, la SARL est une société à responsabilité limitée. Cela signifie que les associés ne s’engagent qu’à hauteur de leurs apports dans le capital social de l’entreprise. Si donc il arrivait que la SARL venait à connaître des difficultés financières, les associés ne perdraient que les biens investis dans le capital social, leurs biens personnels ne pourraient être réclamés. 

Le cadre juridique rassurant 

Pour un entrepreneur qui est à ses débuts, la SARL offre une certaine sécurité. C’est une option qui repose sur une prévisibilité juridique bien établie dans le Code de commerce aux articles L.223-1 et suivants. 

Par exemple, les règles de vote en assemblée générale sont clairement fixées par la loi. 

Le capital social de départ 

Quels sont les avantages à opter pour une SARL? 

Parmi les avantages de la SARL, le fait qu’elle n’impose pas de capital social minimal. Enfin si, il y a une somme minimale requise pour ouvrir une SARL : 1 €

Les associés, allant de 2 jusqu’à 100, réalisent les apports en argent ou en nature afin de construire le capital de la société. Ils obtiennent des parts sociales en contrepartie. 

A titre de comparaison, il faut un peu moins de 40 000 € pour fonder une SA. 

Le statut social du gérant 

Le gérant majoritaire d’une SARL relève du régime social des travailleurs non salariés. Ce statut peut être avantageux pour le gérant, tant sur le plan fiscal que social. Il est rattaché à la sécurité sociale des indépendants, les cotisations sociales portant sur la rémunération du gérant sont donc relativement peu élevées. 

Le contrôle à l’entrée

Quand vous êtes associé dans une SARL, vous ne pouvez pas céder vos parts comme bon vous semble et faire entrer n’importe qui dans la société. Vendre ses parts sociales à un tiers requiert l’agrément de la majorité des associés. 

Ceci a pour effet de pouvoir conserver le côté familial de la société si les fondateurs sont animés par ce désir. 

Le statut de conjoint collaborateur 

Le conjoint du gérant associé peut prétendre au statut du conjoint collaborateur. Ce qui est une option pour mettre au point des projets familiaux. Pour cela, il faut remplir certaines conditions, dont la principale : le conjoint du gérant majoritaire ne doit pas être rémunéré. 

L’objectif est de donner l’occasion au conjoint de s’impliquer dans la gestion SARL, favorisant ainsi la création d’entreprises familiales. 

En bref 

La SARL est l’une des formes les plus choisies en France lors de la création de sociétés. Cette forme juridique offre de nombreux avantages comme la responsabilité limitée, l’absence de capital social minimal, le contrôle des cessions de parts, etc. 

Donnez une note à cet article !