Que penser de "Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études" ?

Que penser de « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » ?

Être passé par l’implacable tradition des études et si possible une école prestigieuse, mêlé à un parcours scolaire exemplaire, s’apparente à l’unique voie vers le chemin de la réussite.

D’un côté, il y a ceux qui empruntent ce chemin en masse et de l’autre, il y a ceux qui, comme Olivier Roland, atteignent cette réussite en prenant le contre-pied de ce mouvement. 

Étant lui-même un exemple typique de ce qu’il appelle “rebelle intelligent”, il ne manque pas de partager ses expériences et les secrets de sa réussite professionnelle dans son livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études. Un ouvrage également destiné à toute personne qui a envie de progresser sur le chemin du développement personnel.

Les prochaines lignes à explorer vous permettront de connaître toutes les techniques pratiques pour défier le système éducatif afin de mener une vie plus inspirante.

Le cheminement du rebelle intelligent

Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” est le titre du livre d’Olivier Roland. Selon lui, pour atteindre le succès, les schémas conventionnels ou traditionnels établis doivent être repensés. De même, pour parvenir à de nouveaux horizons, il faudrait réévaluer les voies classiques qui régissent le système éducatif. 

Il est essentiel de préciser que l’auteur de ce livre ne milite pas pour un changement complet du système académique existant. Il propose plutôt des améliorations et alternatives au parcours académique existant. 

Dans cette même optique, l’auteur encourage également ses lecteurs à devenir des “rebelles intelligents” qu’il définit comme étant une personne éclairée qui trouve des tactiques pour contourner les règles établies ou dispositions de la société dans le seul but de s’émanciper. Bien que l’auteur reconnaisse que l’école joue un rôle fondamental dans l’épanouissement professionnel, il souligne aussi certaines de ses limites.  

Comment devenir un rebelle intelligent ? 

Pour devenir une personne éclairée, vous devez apprendre à cultiver un esprit sceptique lorsque vous explorez de nouvelles opportunités ou aventures. Selon Olivier, ce n’est qu’après une période de trente jours que vous pouvez envisager rejeter une opinion. En effet, ce temps d’observation vous permettrait de véritablement explorer le concept pour mieux l’appréhender. C’est également le procédé via lequel vous pourrez trouver des approches de solutions au problème. Cette approche vous aidera à avoir plusieurs possibilités et vous permettra par la même occasion de repousser vos limites. 

Vous devez à tout prix préparer votre mental rigoureusement à cette approche. 

Dans cette optique, l’auteur souligne l’importance de centrer les efforts sur les aspects essentiels et rentables de votre entreprise. En développant votre résilience mentale, vous pourrez maximiser votre productivité.

Savez-vous que 80 % des résultats escomptés sont réalisables grâce à seulement 20 % d’efforts ? Il s’agit de la loi de Pareto. 

Par conséquent, pour optimiser vos résultats, vous devez repérer les actions les plus importantes à effectuer. Celles-ci ne représentent qu’une petite partie de vos efforts.

En outre, vous devez savoir que les moments de stress et autres problématiques sont, eux aussi, soumis à cette loi de Pareto. En effet, cette minorité de clients génère 80% des problématiques qui surgiront dans votre entreprise.

Les longues études et l’auto-formation

Selon Olivier Roland, le système éducatif dans lequel nous baignons place le concept de liberté financière au stade de rêve inaccessible pour la majorité d’entre nous. Cependant, existe un secret pour réussir sa vie, qu’il explique en détail ici.

Ce secret, c’est l’auto-formation, qui est sans aucun doute une compétence précieuse pour réussir. Néanmoins, elle est très peu enseignée dans les établissements. De ce fait, l’idée selon laquelle la réussite professionnelle ne peut être obtenue qu’à travers le système éducatif formel est erronée. 

Pourtant, en consacrant un peu de votre temps à la lecture de deux bouquins non fictionnels tous les mois, vous serez en mesure de découvrir au moins 240 livres en l’espace de dix ans. Imaginez-vous connecté à 240 des cerveaux les plus intelligents de cette planète, ne pensez-vous pas pouvoir en retirer une connaissance précieuse, qui vous donnera un avantage stratégique. La soif de savoir peut s’avérer très bénéfique autant pour votre carrière que pour votre épanouissement.

Mais attention à ne pas tomber non plus dans l’extrême inverse qui s’apparente plus à de la masturbation intellectuelle qu’à une volonté déterminée d’acquérir un savoir utile.

L’objectif ici, n’est pas l’accomplissement d’une quête consistant en un étalage des livres que vous avez avidement parcourus, mais bien l’acquisition d’un savoir que vous mettrez de suite en pratique.

Par conséquent, vous devez tirer des enseignements et les mettre en pratique dans les 48 heures suivant votre lecture. 

À l’école, certaines notions ne sont pas enseignées de façon optimale. C’est notamment le cas des compétences telles que : la maîtrise des technologies, la gestion financière et la maîtrise des langues étrangères. Ces dernières sont pourtant porteuses d’un vaste potentiel à l’échelle mondiale. Ainsi, il revient à chacun de poursuivre un apprentissage continu pour se doter des capacités nécessaires pour vivre sa vie de rêve.

Que doit-on savoir sur la création d’entreprise ? 

Lorsque vous vous fixez des buts à atteindre ou pour votre activité, vous ne devez jamais manquer d’être le plus concret possible.

Pourquoi ai-je envie de réaliser ce projet ? C’est la question principale que vous devez vous poser avant d’enclencher toute action. La réponse à cette interrogation vous permettra de comprendre vos raisons. 

Cependant, on doit reconnaître qu’entreprendre ne correspond pas à tout le monde. Il est parfaitement possible de s’épanouir en tant qu’employé. L’important est de trouver sa voie.

Avant de se lancer sur le chemin de l’entrepreneuriat ?

Pour se lancer dans cette aventure, il vous faut fusionner trois points capitaux. D’abord, vos intérêts, ensuite les compétences et enfin la demande du marché. Assurez-vous de parcourir toutes les possibilités d’aides, de prêts ou de subventions pour pouvoir démarrer votre entreprise. En fonction de votre vision, vous pourrez choisir d’avoir une entreprise individuelle ou collaborer avec des partenaires.

Qui peut créer une entreprise ?

Que vous soyez un apprenant ou un étudiant, que vous travailliez déjà ou non, il est tout à fait possible d’entrer dans l’univers de l’entrepreneuriat et d’émerger. L’essentiel, c’est de pouvoir atteindre votre indépendance financière lorsque vous vous engagez dans cette voie.

Il est désormais temps de passer à l’action. Vous vous sentez prêt ? vous pensez que sortir des sentiers battus peut être judicieux ? Est-ce qu’une âme de rebelle intelligent sommeil au fond de vous ? 

À vous de jouer.

Donnez une note à cet article !