Comment limiter l'utilisation des réseaux sociaux des plus jeunes ?

Pourquoi et comment limiter l’utilisation des réseaux sociaux des plus jeunes ? 

Si vous avez des enfants qui passent une grande partie de leur temps sur les réseaux sociaux et que vous vous demandez comment réduire leur utilisation, cet article est fait pour vous. Au fur et à mesure des années, les médias sociaux ont su conquérir le cœur des adolescents. En effet, plus de 84 % d’entre eux utiliseraient Instagram, environ 76 % Snapchat et plus de 52 % seraient présents sur l’application TikTok. Malheureusement, la présence des jeunes sur ces plateformes n’est pas sans conséquences. 

L’impact des réseaux sur les jeunes personnes 

Les écrans et notamment les réseaux sociaux peuvent représenter une véritable nuisance pour les plus jeunes. Car ces applications ont de réelles conséquences sur leur bien-être : 

  • Elles altèrent le sommeil en cas d’utilisation nocturne,
  • Elles sont addictives,
  • Elles réduisent l’estime de soi,
  • Elles peuvent créer des troubles alimentaires et rendre les enfants dépressifs.

Outre ces méfaits, les écrans peuvent causer une diminution de la concentration ainsi que de la mémoire.  

Quelles sont les mesures prises par les plateformes ? 

Pourquoi et comment limiter l'utilisation des réseaux sociaux des plus jeunes ?

Au vu des nombreux points négatifs qu’ont les réseaux sociaux sur les adolescents qui y sont addictes, certaines plateformes ont pris quelques mesures. Si je vous dis que TikTok limité pour les plus jeunes, c’est désormais possible. Car tout récemment la firme à mis en place une fonctionnalité innovante qui permet de fixer une limite de temps d’utilisation aux mineurs (60 minutes par jour). 

D’autres proposent des fonctionnalités de bien-être numérique et de définir directement dans les paramètres une limite de temps, cependant l’utilisateur recevra seulement une notification en guise de rappel lorsque la limite fixée est dépassée, c’est le cas de Facebook, Instagram et YouTube. Les mesures de ces applications étant encore trop faibles pour réduire la surutilisation des mineurs, c’est aux parents d’agir pour le bien de leurs enfants. 

Conseils pour réduire la dépendance aux médias sociaux des enfants

Voici quelques conseils qui vous aideront à préserver vos enfants de la dépendance aux médias sociaux : 

  • Discutez avec votre enfant : vous pouvez commencer par avoir une discussion avec lui afin de l’encourager à employer les réseaux sociaux de manière modérée et paramétrer leur contenu ensemble.
  • Contrôlez les horaires d’utilisation : si malgré vos discussions votre enfant a une surutilisation des médias sociaux, pensez à lui imposer des horaires d’utilisation.
  • Sensibilisez votre enfant sur les dangers des réseaux sociaux : il est important de lui parler des dangers des réseaux afin qu’il puisse prendre ses précautions (respect des limites d’âge, sensibilisation à la vie privée et au cyber harcèlement, etc).
  • Aidez-vous d’outils afin de connaître les bonnes méthodes pour accompagner vos enfants : il existe diverses plateformes qui pourront vous permettre de sensibiliser les jeunes sur leur usage des médias sociaux (EDUCNUM, education.gouv, internet sans crainte…).
  • Recourir au contrôle parental : il permet d’encadrer le temps passé devant les écrans, de bloquer des sites web inappropriés, etc

En conclusion, il est essentiel d’encadrer l’utilisation des réseaux sociaux des mineurs. Car ils peuvent représenter une nuisance et impacter le bien-être physique et psychique des plus jeunes. Pour cela, vous devez prendre des mesures à l’exemple de certaines plateformes qui commencent à agir afin de protéger les enfants. 

5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *