Si vous avez comme projet de créer une société par actions simplifiées, il est important de connaître tous les avantages que possède cette forme juridique avant de se lancer. Le statut sas rime avec la souplesse de fonctionnement et la facilité de création et ça ne s’arrête pas là ! Dans cet article, nous allons vous exposer les 5 meilleurs bénéfices que renferme la création d’une sas. 

1- La flexibilité et la souplesse de fonctionnement d’une SAS

On ne peut pas parler d’une sas sans parler de la souplesse et de la flexibilité de son fonctionnement. Ces derniers, sont les principaux avantages de ce type de société. Sachez que ette forme juridique n’a pas d’obligations légales si ce n’est la nomination d’un président. De plus, les entrepreneurs sont libres et détiennent une grande flexibilité dans la rédaction des statuts. Ainsi, ils peuvent gérer l’organisation de leur structure comme ils le veulent. 

2- La facilité de création des sociétés par actions simplifiées 

Il faut savoir que créer une sas est relativement simple, étant donné que sa création peut se faire en ligne. De plus, il n’y a pas de capital de départ minimum obligatoire à détenir pour se lancer. S’ajoute à cela, le fait qu’il est possible d’accueillir un nombre illimité d’actionnaires. Par ailleurs, les formalités des démarches administratives sont très facile à réaliser à l’exemple de la modification du capital. 

3- Un statut avantageux pour le dirigeant 

En effet, le régime social sas permet aux dirigeants qui sont assimilés-salariés de bénéficier d’avantages sociaux. Le directeur peut donc profiter du régime général de l’assurance maladie et cotiser pour la retraite. Concernant le calcul du montant des charges sociales, il est effectué à partir du salaire mensuel des dirigeants. Ainsi, ce sont les statuts qui fixent leur rémunération et la manière dont ils seront rémunérés. 

statut juridique SAS

4- L’assouplissement de la fiscalité et sa diversité 

Aujourd’hui, il est possible d’imposer la forme juridique sas de 2 façons : 

  • L’impôt sur les sociétés (IS) 
  • L’impôt sur le revenu (IR).  

Cependant, vous ne pourrez opter pour  l’impôt sur le revenu que si vous répondez à ces conditions : 

  • Avoir exercé depuis moins de 5 ans à partir de la demande d’assujettissement à l’IR,
  • Posséder moins de 50 salariés,
  • Ne pas être cotée en bourse,
  • Faire un chiffre d’affaires inférieur à 10 millions d’euros,
  • Les droits de capital social doivent être partagés avec d’autres dirigeants de la société.

5- Les actionnaires ont une responsabilité limitée 

Sachez que la sas et les autres formes juridiques limitent la responsabilité des actionnaires concernant leur bien privé. Par conséquent, ils ne seront responsables qu’à hauteur de leurs apports. Ainsi, dans le cas d’une liquidation de société, ils perdront uniquement leur apport (la somme investie lors de la création de l’entreprise). Pour ce qui est de leur patrimoine personnel, il ne peut être utilisé pour rembourser les créanciers sociaux. 

En résumé, voici les 5 meilleurs avantages de la forme juridique SAS : la souplesse de fonctionnement de la société, sa flexibilité et sa facilité de création, les nombreux bénéfices sociaux que les dirigeant peuvent obtenir, l’assouplissement de la fiscalité et la limitation de la responsabilité des actionnaires. Ainsi, ce statut compte parmi les plus utilisés par les entrepreneurs en quête de réussite. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.