Après avoir connu une grande popularité dans le secteur industriel, le lean management s’invite auprès des entreprises du tertiaire. Fondamentalement, les procédés mis en œuvre dans les usines industriels sont repris et appliqués aux employés du secteur tertiaire.

Après avoir expliqué rapidement en quoi consiste le lean management, nous nous pencherons sur les qualités et les défauts de cette méthode.

Brève définition du lean management

Le lean management vise à augmenter la capacité de production en réduisant les coûts et le temps nécessaires pour fabriquer chaque produit, tout en éliminant les gaspillages au cours du processus. Calqué sur les idées de Taiichi Ohno, l’inventeur du System de Production Toyota, le lean a pour objectif de fournir le service le plus efficace et le moins coûteux possible au client.

Les avantages du lean management

La méthode du lean management cherche à satisfaire le client en lui offrant un service rapide et peu coûteux. A ces fins, elle déploie tout un ensemble d’actions et de procédés minutieusement réfléchis en amont. Cette méthode a pour ambition de perfectionner le processus de production, pour cela, elle va chercher à éliminer le moindre gaspillage et améliorer la qualité.

L’avantage est donc évident du point de vue du client : l’entreprise veut lui délivrer un produit qualitatif, en un temps court à un prix bas. Tout est fait pour satisfaire le client.

L’avantage est aussi clairement perceptible du point de vue de l’entreprise étant donné qu’au cours du processus de production, en réduisant le temps, les ressources, les machines, cela fera baisser le coût total.

Donc le client attend moins et paie moins ; l’entreprise gaspille moins, produit plus et vend plus : tout semble aller pour le mieux.

Mais est-ce vraiment le cas ?

avantages inconvénient Lean management

Les méfaits du lean management

Dans cette course effrénée à la productivité, il y a des dommages collatéraux, et pas des moindres : il s’agit des conséquences sur les employés. En effet, ce sont les travailleurs qui s’en sortent le moins bien dans cette équation : on les fait travailler à des cadences très soutenues, leurs actions sont de plus en plus limitées et répétitives, ils ne forment qu’un minuscule maillon du processus de production.

Cela est très néfaste pour plusieurs raisons : d’un côté pour la santé de l’ouvrier qui peut être très impactée par des postures et des gestes répétitifs, au niveau physique et mentale ; d’un autre côté cela rend son statut très précaire puisqu’il est remplaçable très facilement, et est déjà remplacé de plus en plus par des machines.

Ce système peut également se montrer très déshumanisant pour les employés qui sont scrutés, étudiés et utilisés comme des robots dans une chaîne de production dont ils ne maîtrisent rien.

Alors oui le lean management peut donner de très bons résultats au niveau de la productivité d’une entreprise, mais encore faudrait-il ne pas négliger les salariés et ne pas les transformer en robots interchangeables .

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.