La communication est un point phare des stratégies de vente de l’entreprise. Des budgets considérables sont dépensés par les entreprises pour être visibles sur le marché et se démarquer des concurrents. Naturellement, avec internet et sa généralisation, une grande part du budget de la publicité a été transféré sur le plan de la communication digitale. Néanmoins, cette dernière ne doit pas se faire n’importe comment, de manière anarchique, elle doit savoir sur quels points appuyer afin d’espérer des résultats positifs.

Qu’est-ce qu’on entend par communication digitale ?

Le terme de communication digitale est utilisé par opposition à la communication traditionnelle (magazines, panneaux publicitaires, etc.). La communication digitale s’appuie sur des supports numériques permettant d’apporter à l’entreprise de la visibilité. Cette communication dématérialisée regroupe les sites internet, les réseaux sociaux, les newsletters, les plateformes vidéos… Elle se démarque de la communication traditionnelle en ce qu’elle se rapproche plus du consommateur, en lui offrant un contenu régulier, réactif, qui se transmet rapidement et évolue constamment.

Des sociétés se sont spécialisées dans la communication digitale à l’instar de l’agence de marketing digital Vesperiart par exemple.

La communication digitale peut prendre plusieurs formes, chacune répondant à des objectifs propres. Nous verrons ensemble au fil de cet article 4 points qu’il est essentiel de travailler dans cette communication.

Le référencement SEO et SEA

Le référencement permet de générer du trafic sur le site d’une entreprise en en renforçant la visibilité. Il existe deux manières de pratiquer cette méthode de référencement, l’une est dite naturelle (SEO) tandis que l’autre est payante (SEA).

Le SEO (Search Engine Optimization) vise à améliorer la visibilité de votre site web à travers des actions et des stratégies pensées à cet effet. Il se base sur la compréhension du fonctionnement des algorithmes des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo …). En général, une stratégie SEO s’articule autour de quatre leviers :

  • Un contenu de qualité et bien structuré
  • Des liens pertinents avec un bon équilibre entre NoFollow et DoFollow
  • Une optimisation technique du site reposant une architecture solide
  • Une analyse pointue du comportement des visiteurs

Le SEA (Search Engine Advertising), quant à lui, induit de dépenser de l’argent afin de créer des publicités payantes qui s’afficheront sur les pages de résultats des moteurs de recherche. C’est ainsi qu’en menant une campagne Google Search Ads par exemple, votre site apparaîtra de manière bien positionnée et visible sur les pages de recherche.

L’e-réputation et la notoriété

La notoriété est la renommée d’une personne, d’une entreprise ou d’une marque. C’est un terme que l’on emploie pour parler d’une personne ou d’une entreprise célèbre, connue.

La réputation quant à elle concerne plutôt l’opinion publique et l’image que l’entreprise ou la personne renvoie de celle-ci. La réputation peut donc être bonne ou mauvaise, selon bien évidemment les actes du concerné mais également les efforts mis en œuvre pour soigner cette image.

On comprend donc aisément que les notions de réputation et notoriété sont étroitement liées, intriquées. Plus une entreprise ou personne gagne en notoriété, plus sa réputation sera sujette à controverse. Cela est encore plus vrai depuis la digitalisation du monde. C’est pour cela que l’on emploie les termes d’e-réputation ou parfois même e-notoriété.

Il est en effet beaucoup plus facile actuellement de travailler sa réputation grâce aux outils internet et d’accroître sa notoriété. C’est en se concentrant sur ces volets d’e-réputation et notoriété qu’une entreprise construit son identité numérique. De grandes marques se sont particulièrement distinguées sur ce terrain en redorant leur image auprès du grand public à travers les réseaux sociaux et des community managers efficaces.

avis

Le storytelling

Le storytelling est une technique commerciale qui se base sur un aspect narratif pour mettre en avant un produit. Plutôt que de présenter de manière formelle et classique un produit, un service, le storytelling y ajoute une dimension narrative, fictive ou réelle selon les cas, voire un peu des deux, qui se veut bien plus efficace qu’un discours vantant les qualités du produit.

Le but de ce procédé est de capter l’attention, c’est un outil marketing qui permet de faire passer un message en se concentrant sur l’émotion plus que sur la rationalité.

Un bon storytelling se construit autour du schéma narratif classique. Il commence ainsi par la présentation de la situation initiale, puis la survenue d’un élément perturbateur qui entraînera des péripéties (actions). Ensuite viennent la résolution et le dénouement qui conduiront à la situation finale.

Ce schéma narratif utilisé en storytelling peut être employé pour raconter l’histoire d’une entreprise, la mise en avant d’un produit ou encore la biographie d’un entrepreneur. On en trouve souvent dans les rubriques A propos des sites internet.

La communication visuelle et la direction artistique

La communication visuelle est l’ensemble des outils qui serviront à mettre en valeur votre identité de marque. À travers divers supports visuels, votre entreprise pourra se démarquer sur le marché et demeurer reconnaissable grâce au travail fait en amont sur les différents points de votre communication visuelle.

Quant aux supports employés pour valoriser votre identité visuelle, il peut s’agir de logos, photographies, vidéos, de vos choix de graphisme, des formats et des couleurs récurrents etc. Tous ces supports pouvant être utilisés lors d’événements divers tels qu’une campagne de publicité, la lancée d’un projet multimédia…

Ces différentes actions, afin de rester cohérentes entre elles et avec l’image de l’entreprise, s’effectuent sous la responsabilité d’une direction artistique. Le directeur artistique a en effet un rôle d’encadrement de l’équipe de création, il possède une vision globale du projet, essentielle pour coordonner les différents travaux.

Le directeur artistique dirige et conseille les graphistes, les photographes etc. afin d’aboutir ensemble à la création d’un univers pour l’entreprise cliente. Un univers visuel propre au sein duquel l’entreprise se verra conférer une identité visuelle unique qui fera d’elle une entité reconnaissable parmi les autres.

La communication digitale est un vaste domaine qui ne cesse de s’élargir avec les moyens technologiques qui évoluent. Mais, en travaillant sérieusement les 4 points sus-cités, vous pourrez espérer de bons résultats en terme de retour sur investissement.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.