Comment optimiser son netlinking et le rendre performant?

Comment optimiser son netlinking et le rendre performant?

Le SEO (search engine optimisation) est une discipline qui englobe plusieurs leviers permettant de bénéficier d’une stratégie efficace. Parmi ceux-ci, on compte le netlinking , qui est absolument indispensable pour quiconque compte faire des résultats Google une source de trafic sur son site internet.

Mais pour être réellement puissant et porter ses fruits rapidement et sans risque, il ne doit pas être mené n’importe comment. C’est pourquoi nous avons décidé de vous partager nos astuces afin de piloter votre projet comme un chef et propulser votre site dans les premiers résultats de recherche.

Qu’est ce que le netlinking?

Le netlinking est une technique consistant à faire pointer des liens vers un site ou une page donnée dans le but de faire grimper sa notoriété. Il est très important dans le domaine du SEO car il permet de faire comprendre aux robots de Google que la page en question est intéressante et populaire puisque de nombreux autres sites renvoient vers elle. C’est un des critères principaux de classement du moteur de recherche et, s’il est bien fait, il influence grandement le positionnement dans la SERP.

Comment faire pour optimiser son netlinking et le rendre performant?

Créer un réseau de sites satellites

Le première méthode ultra efficace pour créer un netlinking performant, c’est l’élaboration de sites satellites dans la même thématique.

Comment on fait?

L’idée est d’acheter plusieurs noms de domaine et d’en faire des sites qui feront des liens vers le site que l’on souhaite référencer (que l’on appellera “site principal”).

Le fait de développer un réseau de sites de qualité permet de placer ses pions sur plusieurs cases. Non seulement on va booster le site principal, mais on aura aussi d’autres noms de domaine qui feront référence à notre marque ou projet. Cela permet également de sécuriser son business : Si le site principal tombe, il nous reste de nombreux sites secondaires à exploiter.

Les erreurs à ne pas commettre

Bien évidemment, Google fait tout pour éliminer les spams de son moteur de recherche. Ainsi, il traque ce genre de techniques et n’hésite pas à distribuer des pénalités à quiconque se ferait prendre. C’est pour cela qu’il faut absolument se faire discret. La première chose est de ne pas mettre tous les noms de domaine sur le même serveur. Aussi, ils ne doivent pas tous se linker les uns, les autres au risque d’être vraiment flagrant… Un lien vers le site principal est largement suffisant et permet de faire le travail proprement. N’utilisez pas non plus le même nom de marque ou les mêmes slogans sur chacun des sites.En bref, beaucoup de choses sont à prendre en compte et, de manière générale, vous devez faire attention à tous les détails qui pourraient faire penser à l’algorithme Google que l’ensemble des sites vous appartient.

Trouver des partenariats

La seconde méthode consiste à aller chercher des partenariats pour obtenir des liens depuis d’autres sites dont vous n’êtes pas le propriétaire.

Comment on fait ?

Il y a plusieurs endroits où chercher des partenariats intéressants :

  • Les plateformes dédiées : Il existe des plateformes totalement consacrées à l’achat et à la mise en relation entre les éditeurs de sites et les partenaires. Leur fonctionnement est souvent le même : vous entrez vos critères et le moteur de recherche de la plateforme vous propose une liste de potentiels collaborateurs. Vous y trouverez de nombreuses offres, aux rapports qualité/prix variables.
  • Les réseaux sociaux : Certains groupes sur Facebook, Twitter ou Record sont consacrés au SEO. Les membres sont souvent des propriétaires de sites et ont des partenariats à proposer. Ils y postent des annoncent régulièrement et vous pourrez échanger directement avec eux en message privé.
  • Le moteur de recherche Google : Enfin, la recherche sur Google est souvent suffisante pour acheter des liens dofollow. Il vous suffit de vous rendre sur un site vous paraissant intéressant, de contacter son propriétaire qui dispose généralement d’un accès à un formulaire de contact, et de lui demander le prix et les conditions de publication sur son interface.

Les erreurs à éviter :

Encore une fois, Google repère facilement les sites spammés. Choisissez toujours des partenaires qui ont l’air sérieux, avec des sites qui ne contiennent pas que des articles sponsorisés et surtout : évitez ceux qui semblent avoir pris des pénalités pour cause de SEO trop agressif ou de contenu illicite car cela enverrait un mauvais message à l’algorithme.

Acheter des noms de domaines expirés

Rien de tel pour booster son SEO que d’acheter un nom de domaine expiré contenant de nombreux liens de médias populaires, et de faire une redirection vers son site. Ainsi, une grande partie de la force du domaine acheté et ces domaines référents (RD) seront renvoyés vers votre page et ce, pour un prix beaucoup plus abordable que si vous aviez dû tous les acheter.

Où les trouver ?

Une fois de plus, s’imposent des plateformes spécialisées dans l’achat de noms de domaine. Certains proposent des enchères, d’autres font de la mise en relation entre acheteurs et vendeurs, d’autres encore sont tout simplement cantonnés à l’achat et la revente de NDD. A vous de trouver la méthode qui vous conviendra le mieux. Cela dit, par expérience, les ventes aux enchères sont souvent les plus avantageuses et on peut y trouver des perles rares.

Attention tout de même…

N’achetez pas un ancien nom de domaine qui a servi pour des choses illégales. Méfiez-vous des trop belles affaires qui peuvent être très suspectes et vérifiez que le nom de domaine n’ait pas déjà été utilisé comme 301 ou n’ait été spammé dans le passé car le résultat final n’aura malheureusement pas l’effet escompté….

Donnez une note à cet article !